Visite de Breendonk (Suite)

Ce mardi 8 mars 2011, les Jeunes CSC et les PPCA qui ont visité le fort de Breendonk se sont revus pour poursuivre le projet.

La  réunion avait pour but de pouvoir prendre du recul par rapport à la visite. Pour cela, nous avons vu deux films : « Les larmes noires de Wilchar » et une compilation des témoignages faits par les jeunes et les PPCA le jour même de la visite.

Les larmes noires de Wilchar  est le témoignage d’un ancien prisonnier du fort de Breendonk.  Il a été incarcéré pour avoir fait des actes de terrorisme. Né dans le milieu ouvrier, il est devenu résistant dès le début de la guerre jusqu’à son emprisonnement. Il nous raconte sa jeunesse, sa vie dans le camp…par les mots mais également par les peintures qu’il a réalisée. Parmi les éléments qui marquent les esprits, on retiendra qu’il se sent toujours prisonnier :on ne peut pas dire ouvertement tout ce qu’on pense sur la place publique. Le film est  particulièrement touchant. Malgré la vie qu’il s’est construite, une partie de Wilchar est toujours restée dans le fort.

De la visite, les militants présents témoignent de la douleur, de la tristesse et de l’incompréhension face à l’horreur.

Ils en retiennent particulièrement la nécessité d’être le porte-parole pour ceux qui ne peuvent pas parler et de résister face à l’injustice de notre monde.

Le groupe se reverra en avril pour entamer un travail de fond sur les valeurs.

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :