Job étudiant- nouvelle législation

On en entendait parler depuis longtemps, la législation job étudiant va finalement changer le 1er  janvier 2012.

Pour cet été donc, rien ne change …c’est à la nouvelle année que les règles ne seront plus les mêmes.

Plus simple? Peut-être!

Un mieux?? cela reste à voir!

Comment ça marche aujourd’hui?

Pendant l’année scolaire, tu peux travailler 23 jours et 23 jours pendant les vacances d’été. Pendant ces 2* 23 jours, ton employeur et toi payez moins de cotisations sociales qu’un travailleur normal (max 35% l’employeur et 13,07% le travailleur). Un bel avantage puisque pendant l’année ton employeur ne paie que 8% de cotisations sociales et encore moins en été 5%.  De ton côté,  on retire seulement 4,5% de ton salaire pendant l’année et 2,5% pendant l’été à destination de la sécu. Si tu dépasses les 23 jours, tu  t’alignes sur le système des travailleurs « normaux ».

Les contrats étudiants sont de maximum six mois.

Un peu compliqué certainement de calculer les jours, de bien garder le compte en tête et de connaître les différents changements de cotisations.

Qu’est-ce qui va changer?

Le comité ministériel restreint du 15 avril dernier a décidé de « simplifier » les procédures:  tu pourras travailler en tout 50 jours sur l’année avec un seul taux de cotisations: 5,42% pour l’employeur et 2,71% pour toi. Si tu dépasses, même système qu’avant: tu reviens au taux travailleur « normal ».

Tu pourras également signer un contrat annuel avec un employeur et consulter un compteur « étudiant » qui reprendra le nombre de jours total travaillé. Ton employeur pourra également aller regarder ton compte.

Les Jeunes CSC en pensent quoi?

C’est sur que le système est plus simple mais aussi plus de flexible  pour l’employeur dans l’utilisation des jobistes.

L’employeur te fait signer un contrat d’un an et répartit sur l’ensemble de l’année tes 50 jours comme ça l’arrange pendant la semaine, le week-end et peut aussi compenser avec un autre étudiant.  Il a besoin d’étudiants tous les jours de la semaine de 16h à 21h? Te voilà obligé de te plier au période qui arrange l’employeur. car d’autres attendent ta place et si tu ne veux pas perdre ton job, tu as intérêt à t’aligner! Difficile d’organiser ça avec des études, des hobbys, du sports ou simplement du temps libres.

C’est aussi plus de concurrence. Ce  système permet aussi encore plus de concurrence entre les étudiants et le travailleur « normal ». Pourquoi engager un travailleur en plus quand on peut faire faire le boulot par des étudiants sur l’ensemble de l’année?

Pour les Jeunes CSC :

  • L’activité principale d’un étudiant doit être de pouvoir se consacrer à ses études. Si les rentrées des ménages étaient suffisantes et l’accès aux études pleinement démocratiques, les  « jobs étudiants » ne seraient pas une obligation pour certains.
  • Un jobiste est un travailleur comme un autre ! Pour nous, les jobistes devraient être engagés dans des contrats de travail classiques, cotiser et bénéficier de la sécurité sociale comme tout autre travailleur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :