La recette du gouvernement Di Rupo pour encourager les jeunes à trouver de l’emploi ?Planifier leur exclusion !

COMMUNIQUE DE PRESSE

Après avoir programmé l’exclusion d’environ 30.000 sans emploi au 1er janvier 2015, le gouvernement a maintenant prévu d’économiser 61,8 millions € sur le dos des jeunes en Stage d’Insertion Professionnelle (SIP).
Concrètement, cela signifie la planification de 15.000 prolongations du SIP d’au moins 6 mois. Soit autant de jeunes poussés encore un peu plus dans la précarité !

Les allocations d’insertion sont des allocations obtenues sur base des études et d’un certain nombre d’obligations : accomplissement d’un stage de 12 mois, disponibilité sur le marché de l’emploi, conditions d’âge…
Elles permettent aux jeunes qui n’ont pas travaillé suffisamment longtemps pour bénéficier d’allocations de chômage de bénéficier d’une allocation « plancher » inférieure au seuil de pauvreté !

Austérité à la mode belge :

En 2012, le gouvernement avait instauré la limitation dans le temps de ces allocations à 36 mois. Les conséquences de cette mesure seront socialement dramatiques. Au 1er janvier 2015, 30.000 exclusions sont à craindre, dont plus de 70% en Wallonie. On imagine aisément les répercussions que ces exclusions massives entraîneront pour les communes et leurs CPAS, surtout pour les plus pauvres d’entre elles.

Mais cela ne suffit apparemment pas au gouvernement, plus soucieux de « rassurer les marchés » et la Commission européenne que d’assurer le bien-être des citoyens. Il vient en effet d’instaurer de nouveaux contrôles de disponibilité des jeunes (aux 7ème et 11ème mois du SIP). Ceux-ci devront justifier de leur recherche active d’emploi lors d’entretiens de contrôle à l’ONEM. En cas d’entretien négatif, le jeune verra son stage prolongé de 6 mois !
Et cette sanction aura également des conséquences pour ses futurs droits : ces 6 mois diminueront d’autant la période de 36 mois de droit aux allocations d’insertion. Les syndicats, siégeant au comité de gestion de l’ONEM, se sont opposés avec force à ce tour de vis.

En budgétisant une économie de 61,8 millions €, le gouvernement révèle en fait son objectif réel : 15.000 prolongations de stage d’insertion par an, sur un total de 30.000 jeunes qui ouvrent leurs droits sur une année !
A partir du moment où un objectif budgétaire chiffré accompagne cette mesure, on ne peut qu’avoir des doutes sur l‘impartialité et l’objectivité des entretiens et craindre l’instauration de quotas d’entretiens négatifs.

Un changement de cap est nécessaire !

La logique cynique et injuste consistant à faire payer la crise à la population ne peut plus durer. Les étudiants et les jeunes travailleurs, avec ou sans emploi, n’ont ni voulu ni provoqué cette crise.

Les jeunes syndicalistes veulent un changement de cap radical. Il est urgent de s’attaquer aux vraies causes et responsables de la crise en prenant des mesures fortes : fiscalité plus juste, lutte contre la spéculation et la fraude fiscale, création massives d’emplois durables et de qualité (grâce à la réduction collective du temps de travail, avec embauche compensatoire et maintien du salaire, par exemple), investissements dans les services publics qui sont les premiers outils de redistribution des richesses…

Une société au service des citoyens, pas des banquiers !

Pour ne pas se résigner à avoir « une ou plusieurs générations perdues », il est impératif de revoir radicalement la ligne idéologique menée à travers l’Europe. Le libéralisme n’apportera jamais les solutions adéquates pour une société juste et solidaire.

La politique d’austérité mise en place en Europe et bétonnée dans le TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance) , va enfoncer les populations d’Europe dans la précarité généralisée.

Qu’ils arrêtent de suivre aveuglément les diktats de la Commission Européenne ! Le gouvernement Di Rupo doit changer de cap !

Pierre Ledecq Céline Moreau
Responsable Jeunes CSC Coordinatrice Jeunes FGTB
0485 94 35 93 0498 31 42 35


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :